Chargement

Un terrarium, c’est comme un aquarium, mais pour celui-ci, on n’a pas de l’eau et on a des animaux terrestres et/ou des plantes. Le principe est simple : on place dans un contenant transparent, la plupart du temps un bocal en verre, des végétaux ou des animaux. Le terrarium peut être un accessoire de décoration qui trouvera sa place dans le salon. Voici quelques conseils pour réaliser votre propre terrarium pour des plantes.

Choisir le récipient

Pour le terrarium, il faut un récipient transparent, mais évitez le plastique. Un bocal en verre est idéal, mais il faut aussi le choisir plus profond pour que les racines y trouvent leur place. Lorsque vous avez votre contenant, il faut le nettoyer dans le but de se débarrasser des bactéries et séchez-le à l’air libre.

Préparer le terreau

Pour le développement de vos plantes, il faut un terreau léger et drainé. Ajoutez également un peu de sphaigne ou de la tourbe. Avant de verser cette préparation, il serait plus judicieux de placer dans le fond du bocal des billes d’argiles pour le drainage. Des morceaux de charbon actif y seront également les bienvenus. Tapotez doucement pour que ce premier ensemble prenne place et pour faire partir les poches d’air.

Prendre des plantes

La réussite de votre terrarium dépend du choix de vos plantes. Quelle que soit la taille de votre bocal en verre, il faut prendre des plantes qui restent petites. Il est aussi conseillé de prendre des végétaux qui demandent peu de lumière et qui supportent l’humidité. Parmi les plantes, vous pouvez prendre des tillandsias, des fougères, de l’haworthia, du sasévéria ou même de l’aloevera. Voilà, votre terrarium est fait et il faut le placer à un endroit qui reçoit beaucoup de lumière indirecte. Pensez de temps en temps à l’arrosage des plantes même si les végétaux que vous avez choisis n’en demandent pas beaucoup.

Déco & Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
Aller à la barre d’outils