Chargement

Depuis toujours lorsqu’on parle de jardin, on fait toujours allusion à la verdure. Ce n’est plus le cas depuis l’arrivée du style du jardin sec. On l’appelle également « jardin méditerranéen » et son plus grand avantage reste dans la moindre nécessité en eau et en entretien. Pour cet article, nous allons vous apporter quelques conseils pour l’élaboration de votre jardin méditerranéen.

Choisir des plantes méditerranéennes

Pour ce jardin sec, vous n’aurez plus droit à certaines plantes. Pour couvrir votre sol, vous devez penser aux ficoïdes et on vous autorise même à prendre plusieurs espèces pour tapisser le jardin. Si vous voulez plus de couleurs dans votre espace extérieur, vous pouvez vous retourner vers le malephora et les lamprathus. Les petites fleurs orange, rose et jaune apporteront une touche de gaieté au jardin méditerranéen. Si vous avez une butte ou des rochers dans votre jardin, vous pouvez opter pour les délospermas. Dans ce concept, vous avez aussi droit à des arbustes et ceux à privilégier sont la santoline argentée, le clérodendron, le laurier rose et l’arbousier. Vous pouvez également prendre des arbres comme l’olivier, le myrte et le pistachier. Les plantes que nous avons citées ci-dessus ne demandent pas beaucoup d’entretien.

Préférer un sol sec ou drainé

Pour cette fois, vous n’avez plus à vous soucier du gazon, car il ne sera pas présent dans ce jardin méditerranéen. Si vous habitez dans une région à climat chaud, ce type de jardin est fait pour vous et vous pouvez opter pour un sol drainé. Si vous vous trouviez dans une région pluvieuse, il faut s’arranger à ce qu’on ne voit pas stagner des flaques d’eau un peu partout après la pluie. Si vous avez ce dernier type de climat, vous pouvez mélanger du sable et des cailloux à la terre sur les allées de votre jardin méditerranéen.

Déco & Maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
Aller à la barre d’outils